Disclose

Gros plan sur la gestion des risques

Edition 1, 2015

Le principe de l’économie de marché repose en effet sur les prises de risque des chefs d’entreprise et leur capacité à saisir les opportunités qui se présentent.


Alex Astolfi

Alex Astolfi

Responsable Audit Suisse

Merci de nous rejoindre, chère lectrice, cher lecteur, à l’occasion de la sortie de notre nouveau numéro de Disclose. Nous vous promettons une lecture passionnante car le grand thème de ce numéro est la gestion des risques.

Les risques font partie de la vie – et de l’économie moderne. Le principe de l’économie de marché repose en effet sur les prises de risque des chefs d’entreprise qui, en contrepartie, sont récompensées par des bénéfices.

Dans ce Disclose, nous traitons de la gestion des risques car la prise en charge des risques et des opportunités devient de plus en plus complexe. Face aux mutations rapides de la société et de l’économie, nous ne sommes pas toujours certains d’identifier en temps utile les nouvelles menaces et opportunités, ni de bien les évaluer. Et même lorsque l’on y parvient, il n’est pas sûr que nous réagissions correctement face aux dangers et aux opportunités identifiés, et que nous les contrôlions sur le long terme. Nous avons examiné minutieusement toutes ces questions et mis au point une approche systématique pour y répondre: le PwC Assurance Framework.

Bon nombre d’entreprises ont créé des instruments de gestion des risques spéciaux pour instaurer davantage de transparence et de sécurité dans leur univers qui s’opacifie. Avec des systèmes de contrôle interne, elles ancrent des mécanismes de surveillance efficaces dans leurs processus d’entreprise. Les responsables de la compliance veillent à ce que l’entreprise respecte la législation. Devant tous ces efforts, on peut se demander si l’on n’en fait pas un peu trop? Nous pensons que non. Malgré tout, les entreprises doivent soigneusement coordonner leurs instruments de gestion des risques, les délimiter par rapport aux contrôles de l’activité opérationnelle, puis les faire vérifier par l’audit interne et l’audit externe. C’est la seule manière de garantir leur efficacité à long terme. Vous pourrez lire plus d’informations à ce sujet dans les articles intitulés Contrôle coordonné: le modèle des «quatre lignes de défense» et Le rôle de la fonction de Compliance dans la gestion des risques bancaires.

Nos auditeurs exercent généralement leur mandat sur une longue période chez un même client. Cela leur permet d’acquérir des connaissances approfondies de l’entreprise, mais aussi de son environnement concurrentiel. Lors d’une table ronde, des associés expérimentés de PwC ont comparé les défis et les stratégies de la gestion des risques dans différents secteurs. Je ne vous dévoilerai qu’une chose: il n’y a pas que des différences mais aussi des points communs.

Après la toute première publication de notre magazine Disclose sous sa forme interactive, nous vous avions demandé votre avis d’utilisateur. Un grand merci pour votre active participation à notre enquête et vos feed-back agréablement positifs! Nous avons d’ores et déjà tenu compte de votre souhait de pouvoir aussi enregistrer ou imprimer le numéro actuel de Disclose: vous trouverez dès à présent une icône d’impression en haut à droite de chaque page.

De plus, à partir d’aujourd’hui, Disclose est publié également en langue anglaise. Nos lecteurs anglophones peuvent ainsi profiter de tous nos articles sans barrière linguistique.

Je vous souhaite une lecture agréable et enrichissante ainsi qu’un très bon départ dans la nouvelle année.

Bien à vous,
Alex Astolfi

Nous sommes à votre disposition!

Alex Astolfi

Alex Astolfi

Responsable Audit Suisse

+41 58 792 81 95