Disclose

Gros plan sur le reporting d'entreprise

Édition 1, 2016

Le reporting d'entreprise moderne va bien au-delà des indicateurs financiers.


Alex Astolfi

Alex Astolfi

Responsable Audit Suisse

Nouvelle année, nouveau Disclose – deux bonnes raisons de vous souhaiter la bienvenue ! Le grand thème de ce nouveau numéro de Disclose est le reporting d'entreprise. Nous l'avons choisi pour une bonne raison : c'est un sujet qui vous concerne, tout comme nous, au quotidien.

Ces dernières décennies, les exigences juridiques et réglementaires en matière de reporting d'entreprise n'ont cessé d'augmenter, souvent en lien avec la notion de transparence. Les investisseurs exigent de la clarté sur la sécurité et l'évolution de leurs investissements ; les analystes sur la véracité des données des entreprises ; le public sur la responsabilité de celles-ci et, enfin, les États sur la pertinence fiscale des données des clients. Le reporting d'entreprise figure donc parmi les sujets incontournables de votre agenda de responsable et décideur.

Il réunit un très grand nombre d'aspects, comme en témoigne le volume de ce Disclose. Le reporting d'entreprise comporte de nombreux paramètres extrafinanciers de la création de valeur, tels le développement durable, la culture d'entreprise, la conception de soi, la pensée intégrée, l'ouverture au dialogue, le comportement face au risque et l'évaluation des développements futurs. Les différents rapports et processus de reporting se recoupent souvent et ne peuvent pas toujours être séparés distinctement. Pourtant, ils ont tous un point commun : mis en œuvre judicieusement, ils contribuent à une gestion clairvoyante et une responsabilité durable de l'entreprise.

Par ce numéro de Disclose, nous souhaitons vous informer des dernières évolutions et vous donner une vue d'ensemble. Nous vous présentons les facteurs dits « durs » et « mous » du reporting d'entreprise, les différentes formes de rapports qui existent et ce qu'elles doivent contenir, et vous montrons également comment les utiliser en tant que valeur ajoutée. Pour la première fois depuis des années, nous avons le plaisir de vous présenter un auteur extérieur. Un grand merci au professeur Thomas Berndt de l'Institut des sciences financières, du droit financier et Law and Economics de l'Université de Saint-Gall pour son article d'ouverture.

Je vous souhaite une lecture enrichissante et un bon départ dans la nouvelle année.

Bien à vous, Alex Astolfi

Nous sommes à votre disposition!

Alex Astolfi

Alex Astolfi

Responsable Audit Suisse

+41 58 792 81 95